Publié par : Félix | décembre 1, 2010

Le temps des fêtes

C’est le mois de décembre et comme vous le savez tous, le mois de décembre annonce le temps des fêtes. Cette période particulière plaisante pour les étudiants est bienvenue pour la majorité des gens de la planète. Je n’en fait pas exception. C’est une époque ou nous nous rassemblons en famille (un prétexte de plus dans notre cas) pour s’amuser ensemble, prendre de ses nouvelles et fêter notre union. Bon, il y a eu un noël qui n’a pas été joyeux pour moi, mais je vous raconterai cela dans un billet (émotivement chargé pour moi) qui va suivre sous peu. Ce bref billet ne sera pas pour vous décrire comment est le temps des fêtes dans ma famille , dans mon cercle d’ami ou quelque chose dans le genre, mais plutôt un prétexte pour supporter un acte de charité d’un artiste que j’aime bien, Tim Minchin. Bien que je nourris habituellement un rapport de haine envers les chansons de noël, principalement du au fait qu’il nous les font joué en répétition dès la mi-novembre, je tiens à vous faire partagé la chanson de noël de cette artiste pour deux raison: Premièrement, je la trouve jolie et chargé d’émotion (il faut dire aussi qu’il l’a écrit pour sa fille), mais aussi parce que tout les bénéfice lié à l’achat de cette chanson durant le mois de décembre via Itunes seront donné à une oeuvre de charité laïque. L’an passé, c’était pour une oeuvre aidant les autistes. Cette année, il n’a pas mentionné le nom de l’oeuvre en dehors du fait qu’elle est laïque. Le lien pour acheter la chanson est ici et coute 0,99$ canadien. Je termine en espérant que vous appréciez cette chanson et en vous encourageant à participer, comme moi, à cet campagne de charité malgré le fait qu’elle sera situé dans un autre pays.

MAJ: Cette année, les bénéfices iront, encore une fois, à la National Autistic Society.

Publicités

Responses

  1. ça sent la peau d’orange sur la cheminée, les mandarines qui expirent, un peu trop mûre, aux lueurs d’un soleil hivernal, les aiguilles de pin qui tombent prématurément ; lit doucereux aux pochoirs, et puis les litchis!

  2. Tant de bonnes odeurs qui est si rassembleur.

    Bienvenue ici, perfideempyree.

  3. C’est un plaisir nomade de la toile que de passer aux environs de ta sphère.
    A te relire.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :