Publié par : Félix | février 5, 2011

Que se passe-t’il?

Comme vous l’avez pus remarqué dans mon précédant billet, ce n’est pas rose en ce moment pour moi. Bonne nouvelle toutefois, le cinquième régresse, il est frustré et retourne probablement pleuré dans son trou (kin toé!). Mais bon, tout n’est pas rose dans le monde des Félix. J’ai une légère prise de poids, je mélange mes mots lorsque je parle et je suis incapable de poursuivre mes études. J’ai beau essayé, moindrement j’arrive devant une formule mathématique « complexe », tout se mélange. C’est dur à expliquer, mais disons que ça ne fait plus aucun sens. J’ai fait une demande de suspension de mes cours le temps que cela se rétablisse. Heureusement, étant donné que j’étudie à distance, cela aura peu d’impact outre rallonger mes études… ou me concentré sur mon projet.

 

Ah oui! Le projet! Celui-ci viens de faire un pas de plus en direction de son accomplissement. Mais quel est-il, ce projet? Et bien m’ouvrir un café bistro. C’est ambitieux comme projet, c’est risqué, mais je l’adore. Je me vois être propriétaire de mon café bistro. Je me vois servir mes clients et les voir sortir l’air satisfait de mon bon service. Il faut dire aussi que chez nous, on aime le café. Et part chez nous, je veux dire, moi et ma coloc. On a, comme équipement, une machine keurig, un percolateur, une machine à espresso ainsi qu’une cafetière à piston. Nous avons aussi une bonne sélection de thé. Mais bon, ce n’est pas pour tout de suite.

 

Autre bonne nouvelle, j’aménage dans une maison avec ma coloc actuelle ainsi qu’un couple d’amis. Une grande maison à nous avec un foyer à combustion lente en prime. La joie!

 

Toutefois il y a un bémol à cette joie. L’augmentation de ma dose de médicament à un effet secondaire… troublant. Je me sens plus mécanique, moins moi-même. Je suis aussi beaucoup moins excentrique qu’avant. Je ne salue plus les gens dans la rue au hasard pour le simple plaisir de le faire. Je ne lance plus de débat sur la théorie de l’invasion du monde par les lamas. Je ne sors plus de phrase bizarre pour le plaisir de voir les gens se demandé: De kossé? Mais je chante encore pour casser les oreilles du monde pour mon plus grand plaisir, donc tout n’est pas perdu. Il parait que le reste va se régler avec le temps.

 

Quoi qu’il en soit, en général, je vais bien. Mieux serait plus exact, mais on va rester sur le bien, si ça ne vous dérange pas.

Publicités

Responses

  1. J’adore l’idée d’avoir un bistrot.

  2. Et moi donc.

    Le jour ou j’aurai ce bistro, j’inviterai peut-être mes collègues blogueurs… qui sait?

  3. Et les collègues danseurs?

  4. Bien entendu.

  5. Pourquoi pas 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :