Publié par : Félix | juin 8, 2012

Les parents

Je parlais aujourd’hui avec une amie, et la discussion s’est tourné vers l’acceptation de ma famille envers mon syndrome. Bien que mes soeurs travaille dans un domaine qui touche en parti à la maladie mentale, bien que différemment, elle comprennent mieux ce dont je vie… du moins, je crois. Pour le reste de ma famille, c’est pas aussi simple. Surtout pour mes parents. Et je les comprends. Cela doit être dur pour un parent d’accepter que son enfant est malade. Aucun parent ne souhaite ça. Je comprend donc qu’ils ne comprennent pas. Mais ils essaient pourtant. À un certain point, ils doivent se demander où est-ce qu’ils ont échouer? Pourquoi n’ont-ils pas pu empêcher que cela arrive. Pourtant, la réponse est simple… Ils ont parfaitement agi lors de ma jeunesse.

 

Je n’ai pas eu une jeunesse malheureuse. J’ai une foule de bons souvenir avec ma famille. J’ai fait des voyages, des activités avec eux. Je me souviendrai toujours d’un voyage à Wildwood ou j’ai fait du sumo contre ma grande soeur… sauf que nous étions trop jeune pour se battre. Nous sommes entré dans les habit et c’est à peine si nos membres sortait des orifices prévus. L’habit était aussi trop lourd pour que nous nous tenions debout par nous même. Résultat, les deux responsable de l’événement nous ont prit et ont arrangé le combat entre nous. C’était un moment mémorable. Mais je n’ai jamais été maltraité, je n’ai jamais manqué de biens essentiels et ma famille à toujours été la pour moi. Alors comment se fait-il que cela me soit arrivé?

 

La réponse, je l’ai déjà dit dans des billets précédents. J’étais prédisposé à avoir ce syndrome. Je n’ai jamais consommé de drogue dans ma vie, même pas  de cannabis, donc ça ne peut être cela. Je n’ai pas eu d’événement traumatisant majeur qui l’aurait expliqué non plus. Toutefois, ma famille on bien réagit au problème. Qu’ils comprennent ou non, ils veulent d’abord que je sois heureux et ils me supportent dans ce sens. L’important n’est pas tant de savoir ce que je vis, mais plus ce qu’il faut pour que je sois heureux.

 

Bien sur, je ne suis pas un cas sévère, loin de là. Mais j’ai tout de même du travail à faire dans certains domaine, mais le support familial et social dont je possède font en sorte que je suis apte à passer au travers. Je ne remercierai jamais assez mes soeurs d’avoir fait les démarches pour me trouver de l’aide lorsque j’en avais de besoin et que je n’avais pas la force de le faire. Bien que cela ait prit un certain incident dont je ne suis peu fier, cela fût utile dans le sens que cela à démontré que j’avais un problème que je tentais de cacher et cela m’a forcer à avouer que j’étais en train de perdre le contrôle de la situation. Passé à travers cet étape est cruciale, soit d’admettre le problème.

 

Bien sûr, au départ il y avait un certain tabou, mais j’ai toujours été ouvert pour en parlé et je le suis toujours. Cela aussi permet de comprendre le syndrome, autant pour moi que pour eux.

 

Bref, ce que je veux dire dans ce billet est que la compréhension n’est pas aussi importante que le support et l’acceptation.  Et que le fait que votre enfant ait une maladie mentale n’est pas nécessairement de votre faute. Parfois, vous n’y êtes pour rien. Il ne faut donc pas vous blâmer. C’est le même principe si votre enfant prend une mauvaise décision. Il à sa propre personnalité et sa propre vision. À un certain âge, on peut même le considérer comme responsable. Donc ne vous infligez pas de tourment sur ce que vous avez fait pour créer cet état.

 

À la place, essayez de penser à ce dont vous pouvez faire pour aider votre enfant à bien vivre avec cet état.

Publicités

Responses

  1. Félix, encore une fois, ton billet me touche.

    Merci d’expliquer. Il rassure et donne beaucoup d’espoir!

    • Tout le plaisir est pour moi Josie. Comment va ta vie depuis que tu as fermé ton blogue?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :